Maison P.M.R.

Dans une maison PMR tout est étudié pour vous faciliter la vie. Les espaces sont calculés pour que vous n’ayez aucune difficulté à circuler, attraper des objets, utiliser les équipements… et vous reposer ou effectuer une manœuvre.

 

Construire une maison P.M.R

Pour le bien-être de tous dans nos maisons, Alliance Construction conçoit et bâtit des maisons PMR sur mesure accessibles à tous. La maison destinée aux personnes à mobilité réduite (PMR) parce que chacun a le droit de faire construire sa maison neuve et d’y être bien ! Alliance Construction vous propose des solutions d’aménagement adaptées à votre handicap et répondant aux normes d’accessibilité PMR.

 

Le PMR pour tous

La maison PMR ne concerne pas uniquement les personnes se déplaçant en fauteuil roulant. Elle s’adapte à tous les handicaps possibles : déficience visuelle, auditive, moteur… Nombre de personnes à mobilité réduite utilisent des cannes, déambulateur ou autre pour se déplacer et ont besoin d’un intérieur conçu pour leur confort. C’est pourquoi la maison PMR d’Alliance Construction utilise l’éclairage, les matériaux et les volumes pour rendre l’usage de la maison accessible à tous et garantir le bien-être de tous ses habitants.

 

La maison PMR, une prévoyance vieillesse 

Adapter sa maison aux normes d’accessibilité PMR (personnes à mobilité réduite) c’est aussi pensez à son avenir. La construction d’une maison neuve est souvent synonyme d’installation sur le long terme, on y construit un pan de sa vie et on y vieillit. Il est donc important de prévoir une maison confortable à tout âge et de penser aux possibilités de futurs réaménagements dès le plan de maison. Exemple : un bureau et un point d’eau attenant au rez-de-chaussée qui pourraient se transformer en chambre avec salle de bains.

 

La maison PMR, indispensable pour la location

Une maison destinée à la location, qu’elle soit saisonnière ou classique, doit répondre aux normes d’accessibilité aux personnes à mobilité réduite. En effet votre investissement locatif doit pouvoir être proposé à la location sans discrimination de handicap ou autre, c’est pourquoi il devra répondre à cette règlementation. Cette mesure concerne aussi bien la maison que vous construisez pour la louer à l’année que la résidence secondaire que vous ne proposerez à la location qu’occasionnellement. La maison PMR n’est pas obligatoire pour une construction destinée à son propre usage, cependant ses qualités en font une maison agréable à vivre à tout âge.

 

Les règles à suivre

 

Accès et stationnement

Un chemin facilement accessible et dans la continuité des voies extérieures doit relier l’entrée du terrain à l’entrée de la maison selon une « chaine de déplacement ». Si ce chemin ne peut pas être construit, alors il faudra prévoir une place de stationnement proche de la maison avec un accès facile à la porte d’entrée depuis la place de parking.

Le chemin doit être reconnaissable par son éclairage et son revêtement, lisse et dur pour permettre la circulation d’un fauteuil roulant mais diffèrent de celui de son environnement pour permettre à un aveugle ou mal voyant de sentir sa présence. Cela peut être une allée en goudron cheminant dans l’herbe ou le gravier par exemple. Ce chemin doit être le plus plat possible et assez large (1.20 mètre) pour permettre le croisement de fauteuils roulants. Si le chemin prévoit plusieurs directions, le point de croisement doit permettre à un fauteuil roulant de faire demi-tour, on appelle cela un espace de manœuvre.

Bien entendu, les dimensions minimums pour le passage de portail piéton extérieur seront de 90cm (83 cm ventail ouverte à 90°), comme pour la porte d’entrée de la maison dont le seuil ne sera pas plus haut que 2 cm.

Dans l’idéal, le stationnement sera prévu le plus près possible de l’entrée de la maison. En tout état de cause, il sera prévu une largeur de stationnement de 3.30 m, qu’il s’agisse d’une place de stationnement extérieure ou d’un garage.

 

À l’intérieur

Circulation, manœuvre, utilisation des équipements… votre maison PMR s’adapte à vos besoins et facilite votre quotidien.

Portes intérieures

À l’intérieur, les portes laisseront un passage de 77 cm au minimum et un seuil maximum de 2 cm, comme l’indique la loi. Un choix de poignée de porte vous sera proposé afin de s’adapter à votre handicap. Elles seront positionnées de manière à être manipulables en position debout comme assise. Comme le prévoit la règlementation PMR, un espace de manœuvre sera prévu devant chaque ouverture pour permettre à un fauteuil roulant ou à une personne se déplaçant avec des cannes d’effectuer un demi-tour aisément.

Interrupteurs

Les interrupteurs, socles de télécommandes… seront placés entre 90 cm et 1.3 m du sol et facilement manipulables, selon votre besoin. Les différentes prises (électricité, téléphone, réseau…) seront obligatoirement placées à une hauteur inférieure à 1.30 m.

La circulation dans la maison

Tous les couloirs respecteront une largeur minimum de 90 cm pour permettre le passage aisé d’un fauteuil roulant. Les hauteurs de seuils des éventuelles baies vitrées ou portes fenêtres donnant sur une terrasse ou une loggia, ne dépasseront pas 2cm.

Dans la cuisine, un passage de 1,5 m sera respecté entre les appareils ménagers ou meubles, hors espace de manœuvre de la porte.

Dans la chambre, un espace libre d’1,5 m de diamètre sera prévu en dehors du débattement de la porte et de l’emprise d’un lit de 140×190 m minimum, un espace de 1,2 m minimum sera prévu sur les grands côtés du lit et 90 cm sur le petit qui ne sera pas contre un mur.

Dans la salle de bains, un cercle libre d’un diamètre d’1,5 m en dehors du débattement de la porte et des équipements fixes permettra une circulation aisée dans cette pièce et simplifiera l’utilisation de la salle de bains.

Au moins un des WC sera accessible à une personne en fauteuil roulant, avec des dimensions adaptées.

Si vous optez pour une maison à étage, nous vous proposerons d’adapter l’escalier au handicap où d’installer un équipement spécifique.

 

L’attestation Maison PMR

Selon l’usage de la maison, que vous aurez mentionné dans la demande de permis de construire, la construction sera contrôlée par un contrôleur technique ou un architecte. Ce professionnel indépendant au projet remettra une attestation de conformité à votre constructeur qui devra la joindre à la déclaration d’achèvement de travaux.

 

Votre maison PMR sera-t-elle Feng Shui ? Ou encore Passive ?

 Demandez votre étude gratuite