Trois éléments clés à prendre en compte pour vous aider à budgétiser le prix de votre maison.

L’environnement, les choix architecturaux que vous ferez… Plusieurs éléments influenceront de façon significative le prix de votre maison neuve et sont donc à prendre en compte pour estimer le coût de votre construction.

 

1. Le type de terrain

Selon la typologie de votre terrain, le prix de votre maison neuve va fortement varier. Plusieurs critères méritent d’être pris en compte : 

  • Terrain en pente : Faire construire sur un terrain pentu revient plus cher que de faire construire sur du plat. En effet, la nécessité de recourir à des murs de soutènement et à des fondations renforcées peut engendrer une hausse de prix jusqu’à 10%.
  • Particularités du sol : L’étude de votre sol par un géomètre permettra d’en déceler les spécificités,  et de définir si votre construction peut recourir à des fondations classiques (entre 160 et 200 € TTC par m²), ou s’il faut envisager des fondations spéciales, de type micropieux (entre 260 et 300 € TTC par m²).
 

2. Le type de toit

En fonction du type de toiture que vous choisissez pour votre maison, les prix peuvent varier du simple au double. Il est donc essentiel de prendre en compte cette variable dans votre budget :

  • Toit classique (tuiles ou ardoises) : le plus répandu, c’est également le moins cher.
  • Toiture terrasse, ou toit plat : très demandé pour les maisons contemporaines, son prix engendre une plus-value par rapport à celui du toit classique
  • Toit mansardé : original, ce type de toit est cependant très coûteux.
 

3. Le niveau de finition

Autre critère essentiel à prendre en compte et à discuter avec votre constructeur pour estimer le prix de votre construction : le niveau de finitions.

En effet, en fonction de la charge de finitions que vous souhaiterez prendre en compte, comme la peinture ou l’installation de votre cuisine, le coût de votre maison variera de façon significative.

 

Bien Construire, télécharger le guide