Investir en locatif

Pour réduire vos impôts L’investissement locatif est un moyen efficace de réduire ses impôts grâce à de nombreuses incitations fiscales telles que la loi Pinel par exemple (ancienne loi Duflot). En effet, la France manque de logements alors l’État encourage les investisseurs à acquérir un bien immobilier destiné à la location par une série de […]

Pour réduire vos impôts

L’investissement locatif est un moyen efficace de réduire ses impôts grâce à de nombreuses incitations fiscales telles que la loi Pinel par exemple (ancienne loi Duflot). En effet, la France manque de logements alors l’État encourage les investisseurs à acquérir un bien immobilier destiné à la location par une série de mesures telles que :

  • Un très fort taux d’amortissement de l’investissement,
  • Un taux de déduction forfaitaire sur les revenus locatifs,
  • Un déficit reportable chaque année,
  • Des intérêts d’emprunts totalement déductibles,
  • Des charges de gestion déductibles
  • Un crédit d’impôt (loi Pinel)

Pour vous assurer de la rentabilité de votre projet d’investissement locatif, gardez à l’esprit que vous achetez un bien immobilier, pas seulement un placement et que sa rentabilité ne sera assurée que s’il existe un réel marché de l’immobilier sur la zone géographique que vous choisirez.

Pour construire votre patrimoine

Investir dans la pierre a toujours été une valeur sure pour construire son patrimoine. Aujourd’hui les solutions pour rendre cet investissement rentable et sans effort se multiplient. En plus de fortes incitations fiscales, les établissements financiers proposent aujourd’hui des conditions d’emprunt largement favorables à l’investissement :

  • Des taux d’intérêts très compétitifs,
  • Un choix de prêt amortissable ou in fine,
  • Des assurances de prêts : décès, incapacité de travail, chômage…

Grâce à ces solutions, votre investissement immobilier qui est déjà majoritairement financé par les loyers et les économies d’impôts, ne nécessitera qu’un effort mensuel réduit.

Conseil : Investissez tout en concevant votre épargne. Aujourd’hui les taux d’intérêt très bas rendent l’emprunt tellement peu cher qu’il est plus rentable de placer son épargne (à 3,5 % par exemple) et d’emprunter la totalité du montant de l’investissement à 2 % !

Pour protéger vos proches

La construction d’un patrimoine immobilier est un moyen efficace de mettre sa famille à l’abri d’éventuels aléas financiers, d’autant plus avec un montage financier incluant des assurances prévoyance. En effet, en cas d’accident de la vie, votre investissement devient une couverture pour vous et votre famille parce qu’il offre :

  • Une prévoyance incluse dans l’assurance du prêt immobilier,
  • Un patrimoine immobilier transmissible,
  • Une rente mensuelle indexée à vie,
  • Une possibilité de plus-value à la revente du bien.

Pour vous protéger et protéger vos proches, la souscription d’une assurance accident de la vie lors de la signature du prêt finançant votre investissement est indispensable. Ainsi les revenus locatifs et la totalité du capital investi seront disponibles.

Conseil : Le notaire sera votre meilleur conseiller en matière de transmission de patrimoine et de sécurisation de l’investissement, n’hésitez pas à lui en parler.

Pour préparer votre retraite

Garantir sa retraite est devenu une préoccupation pour beaucoup de français face à un système qui n’inspire plus vraiment confiance. Investir dans la construction d’une maison locative est une solution qui peut vous apporter :

  • Des revenus complémentaires,
  • Une diversification de vos investissements,
  • La constitution d’un solide capital,
  • Une valeur refuge contre l’inflation.

Les revenus d’un loyer ont l’avantage d’être indexés au coût de la vie, leur montant évoluera en tenant compte de l’inflation, ce que ne fera pas forcément votre pension ! L’investissement locatif est donc un bon moyen d’augmenter de façon stable et pérenne vos revenus mensuels à la retraite.

Pour compléter vos revenus

L’investissement locatif représente une augmentation de vos ressources par les revenus fonciers (loyers) qui s’ajoutent à ceux du travail. Sur votre déclaration d’impôts, c’est donc un revenu supplémentaire qui a toutefois l’avantage de subir quelques règles d’allègement intéressantes :

  • Un très fort taux d’amortissement de l’investissement,
  • Un taux de déduction forfaitaire sur les revenus locatifs,
  • Un déficit reportable chaque année,
  • Des intérêts d’emprunts totalement déductibles,
  • Des charges de gestion également déductibles.